Entre créations contemporaines et actions culturelles d'envergure

Depuis 2004

Dans un monde en mutation, faire du décloisonnement des arts et des disciplines la clé pour rendre compte de sa complexité et de la pensée moderne et explorer tous les rapports au public pour atteindre, émouvoir, dire et rencontrer l’Homme.

Spectacles créés par la Compagnie Intersignes

Les Malandrins de Chartreuse, spectacle dramatique déambulatoire pour 4 comédiens professionnels et 40 comédiens-amateurs. Spectacle soutenu par la SPEDIDAM en 2016 (juillet 2016).

Les Malandrins de Chartreuse - Compagnie Intersignes - Maude et Philippe Bulinge from Philippe Bulinge on Vimeo.

 

Camille Claudel, pièce dramatique et chorégraphique pour deux danseuses, une comédienne et trois écrans (janvier 2016).

Camille Claudel - Danse, théâtre et vidéo - Création 2016 de la Cie Intersignes from Philippe Bulinge on Vimeo.

 

Les Rostand - À l’ombre d’un rêve, vie amoureuse et imaginée de M. et Mme Edmond Rostand, pièce dramatique pour deux comédiens (juin 2015). Pièce soutenue par la SPEDIDAM en 2015.

Les Rostand - A l'ombre d'un rêve - Cie Intersignes from Philippe Bulinge on Vimeo.

 

Faust de Rostand, pièce dramatique pour trois comédiens et un écran (juin 2013). Pièce soutenue par la SPEDIDAM en 2013 et 2014.


Extraits du Faust de Rostand par la Compagnie... par pbulinge 

Et mon ombre s’étendit au pied des tours, pièce chorégraphique pour trois danseuses et trois écrans (mai 2009). Avec le soutien des villes de Pierre-Bénite et de Grigny, en résidence au Centre social de Grigny.

 

Metaphora, pièce multimédia pour deux danseurs (novembre 2006).

Chantecler, pièce chorégraphique d’après l’œuvre d’Edmond Rostand, pour une danseuse et deux écrans (juin 2005).

Seuls, pièce chorégraphique d’après Huis-Clos de Jean-Paul Sartre, pour trois danseurs et un écran (janvier 2005).


Principales actions culturelles menées par la Compagnie Intersignes

Une saison en Chartreuse (2016-2017) : longue période de résidence de création et de diffusion sur le territoire rural de Saint-Christophe-la-Grotte (73) aboutissant à la création d’un spectacle mêlant 7 professionnels et amateurs de la troupe Les Passeurs d’histoires. Mobilisation de nombreux bénévoles (70 environ). Avec le soutien du Conseil départemental de la Savoie, du Parc de Chartreuse et de la région Auvergne-Rhône-Alpes (Dispositif FIACRE) et la SPEDIDAM.

Résidence de diffusion et de création au Centre Social et Culturel de Grigny (69) - septembre 2015 à juin 2016.

Récit-pro-Cité, Culture à l’Hôpital 2009. De janvier 2009 à janvier 2010. 6 artistes professionnels – Mobilisation de 20 personnes handicapées, de 50 adolescents et de 15 personnes âgées – avec l’Hôpital Henry Gabrielle des Hospices Civils de Lyon, les centres sociaux de Pierre-Bénite, Saint-Genis-Laval et Grigny, le foyer Ambroize Croizat, la Maison du Peuple de Pierre-Bénite – avec le soutien des villes de Pierre-Bénite, de Saint-Genis-Laval et de Grigny, le Conseil Régional, la DRAC, l’ARHRA et le Fonds Social européen.

Demain l’humain, Défilé de la Biennale de la Danse de Lyon 2008, pour le compte des villes de Saint-Genis-Laval, Pierre-Bénite et Grigny. D’avril 2007 à septembre 2008. 8 artistes professionnels – Mobilisation de 300 bénévoles notamment dans les quartiers prioritaires des contrats de ville – un atelier-chantier d’insertion spécialement créé pour la fabrication des costumes employant 9 personnes en grandes difficultés, encadrées par 3 salariées – de multiples partenaires (Centres sociaux, associations diverses, écoles de musique et de danse, lycée, associations caritatives, PLIE…) – échange européen avec une ville d’Italie.

 

 

Espace-Temps, Culture à l’Hôpital 2006-2007. D’octobre 2006 à juin 2007. 4 artistes professionnels – Mobilisation de 25 personnes âgées dépendantes et de 20 adolescentes – avec l’Hôpital gériatrique Bertholon Mourier des Hospices Civils de Lyon, le Centre social de Grigny – avec le soutien des villes de Givors et de Grigny, le Conseil Régional, la DRAC, l’ARHRA et le Fonds Social européen.

Khoreiapolis, Défilé de la Biennale de la Danse de Lyon 2006 pour les villes de Grigny et Givors. D’avril 2005 à septembre 2006. 6 artistes professionnels – Mobilisation de 250 bénévoles notamment dans les quartiers prioritaires des contrats de ville – un atelier-chantier d’insertion spécialement créé pour la fabrication des costumes et des chars employant 11 personnes en grandes difficultés, encadrées par 3 salariées – de multiples partenaires (Centres sociaux, associations diverses, écoles de musique et de danse, lycée, associations caritatives, PLIE…).