Création 2015 : Les Rostand

"Quelle bonne idée de faire revivre ce couple d'écrivains, que l'on associe surtout à Cyrano et à l'immense succès que la pièce remporta dès sa création (1897) On découvre les angoisses d'écriture d'Edmond, son amour du théâtre et surtout l'amour de sa vie, sa femme. Poétesse, Rosemonde Gérard se marie avec lui en 1890. Il est ici question de leurs conversations, leur intimité, leurs connivences, leur tendresse quand elle décide de renoncer à l'écriture pour pouvoir se consacrer à lui. De la jalousie de cette dernière, aussi, quand l'écrivain est complètement subjugué par Sarah Bernhardt. Le texte est bien écrit (Philippe Bulinge), à la manière de Rostand, avec des alexandrins. Les deux comédiens, très bons, nous font redécouvrir un poète que nous ne connaissons plus très bien et la femme qu'il aimait. On se régale."

Sylviane Bernard-Gresh.

-----

C’est la vie d’Edmond Rostand qui sert de cadre à ce nouveau spectacle et sa relation amoureuse et passionnée avec Rosemonde Gérard, poétesse brillante, qu’il épousa très jeune et qui accompagna de manière déterminante la construction de son œuvre et sa carrière théâtrale sans commune mesure.

Cette pièce est un véritable hymne à la poésie et au théâtre. On y découvre les affres de la création et les difficultés d’un amour partagé entre deux êtres qui se complètent au point de s’étouffer mutuellement... Soutien de tous les instants, Rosemonde voit son poète de mari peu à peu s’éloigner et douter...

Une pièce de Philippe Bulinge

Mise en scène : Maude et Philippe Bulinge
Scénographie : Camille Lamarque
Avec : Charlotte Michelin, Vincent Arnaud et Victor Bratovic (nouvelle distribution en cours)
Durée : 1 h 15.
Avec le soutien de la SPEDIDAM en 2015 et 2017.

-----

Les Rostand - A l'ombre d'un rêve - Cie Intersignes from Philippe Bulinge on Vimeo.

Philippe Bulinge, qui connait parfaitement la vie de ces deux écrivains, puisqu’il a publié de nombreuses éditions des pièces de Rostand, dans le cadre de ses recherches universitaires, a inventé les dialogues entre les deux amants, en cherchant constamment à leur être le plus fidèle possible, en mêlant ces échanges avec des extraits de leurs oeuvres.
Les Rostand - À l’ombre d’un rêve est ainsi l’occasion de retrouver les grandes scènes du théâtre de Rostand. L’Hymne au Soleil de Chantecler, La tirade des Non merci de Cyrano, mais aussi des pièces moins connues à présent, comme La Samaritaine ou La Princesse lointaine.
On voit alors vivre et se construire ce couple d’écrivains au rythme de leurs succès et de leurs échecs, entre rêves et désillusions. La pièce fait également revivre ce Paris de l’avant-première guerre mondiale, où le théâtre est roi, la poésie reine, et où les grands comédiens, tels Sarah Bernhardt, Constant Coquelin et Lucien Guitry, sont des idoles qui se pressent chez les époux Rostand.

Dans la droite ligne du FAUST DE ROSTAND, Maude et Philippe Bulinge réalisent une mise en scène épurée où chaque mouvement des comédiens est chorégraphié pour devenir le prolongement des pensées et des émotions des personnages.
Êtres de chairs incarnés par d’autres, Edmond et Rosemonde sont aussi des êtres de papiers qui se sont écrits eux-mêmes au travers de leurs oeuvres et de l’image qu’ils ont donnée d’eux-mêmes à leurs contemporains. Mais aussi êtres de chairs à l’existence remplie de blancs, de non-dits, à l’existencerecouverte d’un voile de pudeur et de secrets, que Maude et Philippe Bulinge explorent en créant des échos, des effets de mirioirs, dans la création scénique.
Edmond Rostand et son épouse se retrouvent ainsi dans un espace indéterminé qui devient tour à tour, par la simple évocation ou la présence d’une affiche ou d’un objet, leur appartement de jeunesse, les coulisses du théâtre de la porte Saint-Martin ou la Villa Arnaga du Pays Basque.


Espace-géographique indéterminé mais aussi espace-temps où s’enchevêtrent les strates de leur existence : la réalité se confronte à leurs souvenirs, les pensées se mêlent au temps présent. Et les mots des deux amants se confondent avec les mots des personnages de Rostand...

Travail de scénographie - janvier / mars 2015

Pour réaliser cette scénographie, ils ont fait appel à Camille Lamarque, étudiante aux Beaux-Arts de Beaune.
Sur scène quelques valises qui représentent le voyage dans la mémoire des personnages. Ces valises contiennent des objets symboliques de leur existence mais aussi des robes.


Robes que Rosemonde revêt à chaque changement de tableau et qui rythment la chronologie de leur existence. Chaque robe correspond à une période et évoque une pièce d’Edmond Rostand pour montrer l’importance du rôle de Rosemonde dans le travail de son mari. C‘est elle qui porte les pièces.
Sur la scène également, un panneau recouvert de toile à la manière de Raymond Haines et Jacques Villeglé. Une superposition d’affiches d’époques différentes pour placer la scène jouée dans une autre perspective : l’oeuvre perdure par-delà la vie de ses créateurs et a sa vie propre.

 

Ressources pour la page

Site consacré au spectacle http://www.lesrostand.com

revue de presse du spectacle

Dossier de présentation du spectacle

version anglaise

Billetterie

Acheter des places sur le site du théâtre

ou

sur les sites de billetterie en ligne :